Coexistence et conflit dans l’environnement urbain

Nombre de sociétés européennes contemporaines connaissent à la fois une hausse des inégalités et un accroissement de leur diversité. Face à ce double défi entrainant une polarisation de plus en plus marquée tant au plan politique, que social et économique, le vivre-ensemble se trouve mis à rude épreuve. Partant de ce constat, le projet EmergentCommunity entend explorer la manière dont les sociétés se transforment et se renouvèlent afin de mieux comprendre comment se réinventent des manières de coexister en bonne intelligence.

Le projet EmergentCommunity a pour ambition de renouveler notre connaissance des formes de coexistence et de conflit se déployant dans les pratiques de la vie quotidienne. Ainsi, nous nous penchons sur les pratiques de dialogues et de coopération telles qu’elles existent au jour-le-jour. Comment les différences et les conflits sont-ils gérés au quotidien? Comment pouvons-nous construire et maintenir des formes de coopération et de coexistence apaisées? Au travers de ces questions, le projet EmergentCommunity se propose d’étudier le changement sociétal à partir d’une perspective à la fois locale et personnelle. Nous nous intéressons en particulier à la manière dont les membres d’une société font sens de leurs environnements quotidiens et des transformations qui les affectent. Ce faisant, notre objectif est de contribuer à la production d’une meilleure connaissance de nos sociétés susceptible de promouvoir concrètement et de mettre en œuvre une coexistence plus harmonieuse.

Le programme en bref

EmergentCommunity est un programme de recherche qui étudie les dynamiques locales de coexistence en Finlande, en France et en Suède. Au sein de chacun de ces trois pays, nous nous penchons plus précisément une série de contextes urbains spécifiques, tous caractérisés par une mixité sociale grandissante. Dans un premier temps, nous entendons approcher par une approche ethnographique au plus près du terrain les dynamiques de la vie de tous les jours telle qu’elle se déroule dans ces quartiers, ainsi que les transformations qui les affectent. Puis, dans un second temps, nous recréons sur la base nos observations des situations de la vie quotidienne à l’aide de dispositifs immersifs de réalité virtuelle. En proposant ces simulations aux habitants des quartiers considérés, nous étudions la manière dont ceux-ci réagissent à différentes mises en scène autour de la question de la diversité. Nous entendons ainsi être en mesure de comprendre les possibles relations se tissant entre les perceptions cognitives et émotionnelles vécues au quotidien, les cadres interprétatifs mobilisés pour faire sens de ces perceptions, et le changement à l’échelle de la société.

L’équipe – qui sommes-nous?

Découvrez les membres de notre équipe: Eeva Puumala (coordinatrice scientifique), Hanna-Leena Ristimäki, Karim Maïche, Bruno Lefort, and Anna Sofia Suoranta.

Suivez l’avancée de notre travail et les réalisations du programme via Twitter, Facebook et Instagram

Pour toute question ou commentaire concernant notre travail, merci de contacter la coordinatrice scientifique du programme, Eeva Puumala, eeva.puumala@tuni.fi.

EmergentCommunity est un programme de recherche financé par le Conseil Européen de la Recherche (CER).

Engagement éthique

Les protocoles de recherche mis en œuvre par le programme EmergentCommunity ont été soumis à un examen approfondi et validé par un comité spécialisé. La collecte et la gestion des données adhèrent aux règles fixées à la fois par la législation finlandaise, le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union Européenne, et les recommandations éthiques du Comité National Finlandais pour l’Intégrité de la Recherche Scientifique.

D’une part, nous utilisons des données de types ethnographiques collectées par le biais d’observations participantes et d’entretiens menés au sein des quartiers étudiés auprès de résidents, de travailleurs sociaux ou associatifs, ou de toutes autre personne impliquée dans la vie locale. L’anonymat de l’ensemble des participants est pleinement garanti et nul ne pourra être identifié à partir des publications produites tout au long du programme de recherche. D’autre part, nous collectons des données sur la manière dont les participants soumis aux simulations produites par les dispositifs immersifs de réalité virtuelle réagissent au moyen de mesures du rythme cardiaque, de la fréquence de la respiration, et de la conduction cutanée (la réponse électrique de la peau). Les dispositifs immersifs en question entendent recréer des interactions, événements et rencontres de la vie quotidienne tels qu’ils se déroulent au sein des environnements urbains étudiés. La participation au programme de recherche se fait sur la base du volontariat, documenté à l’aide de formulaires de consentement prévus à cet effet.

La sécurité et le bien-être des participants est notre préoccupation principale. À cette fin, le programme EmmergentCommunity s’appuie sur une stricte politique de gestion des données et des informations fortuites pouvant apparaître au cours de la recherche.

Avis de confidentialité pour un projet de recherche scientifique